Envol du Phénix, site accompagnant les transformations en cours.

BIDI

25/09/2013


Fichier MP3
(pour l'enregistrer sur votre ordinateur, faites un clic droit sur le fichier, puis "enregistrer la cible sous")
    
Je suis Bidi.
D’abord, je viens vous dire que je suis ravi de partager cet espace avec vous.
Aujourd’hui nous allons parler de ce qui peut empêcher de vivre ce que nous avons appelé l’Absolu. En effet, certains d’entre vous ont pu vivre cela en appliquant la méthode de la réfutation, mais d’autres n’ont pas pu le réaliser. Pourquoi ?
D’abord, je vous rappelle que l’Absolu a toujours été là. Il est là en ce moment précis. D’autre part, il n’y a aucune personne qui a plus de facilités ou plus de dons lui permettant de franchir le pas. Je vous rappelle que c’est la personne qui vous tient dans votre illusion. C’est un peu comme si vous étiez entrain de vous débattre sous l’eau : il vous suffit de cesser tout mouvement pour remonter à la surface. Retrouver l’Absolu, c’est simplement faire cesser tous les mouvements de votre conscience qui s’agrippe à la personne, ou au « Je suis ». C’est trouver la confiance et le courage de lâcher ce à quoi vous tenez, car ce à quoi vous tenez est fixé au fond de l’eau. Ceux qui l’ont vécu peuvent en témoigner : lorsque vous retournez à l’Absolu, tout devient extrêmement léger et vous réalisez l’énergie qu’il vous fallait pour vous maintenir dans l’illusion.
Se maintenir dans l’illusion vous demande un effort au-delà de ce que vous pouvez penser, comme le plongeur qui doit déployer sa force et du matériel pour rester sous l’eau. Naturellement il remonte à la surface. Les poids qui vous maintiennent ont été évoqués par de nombreux intervenants, en de nombreuses périodes. Celui que j’évoquerai aujourd’hui en priorité est votre habitude à juger, votre habitude à évaluer les situations, votre habitude d’essayer de savoir ce qui est bon ou mauvais, ce qui est fluide ou difficile. Tout cela, c’est remettre votre pouvoir à votre personne, et particulièrement au mental. Cela ne peut que vous entraîner au fond de l’eau.
Alors, comment vous débarrasser de ce fardeau ? D’abord le voulez-vous vraiment ? Voulez-vous vraiment cesser l‘ensemble des jugements ? Si oui, cela est très facile : lorsque le jugement ou l’évaluation d’une situation ou d’une personne arrive, regardez-le simplement sans juger. Il ne s’agit pas de remettre un jugement sur un jugement, mais de le laisser passer ; il joue son rôle, mais vous n’avez pas besoin d’adhérer. Les jugements figent votre position au sein de l’illusion.
Je vous propose de vivre un instant de Silence pour laisser le temps d’intégrer ce que je viens de partager…

[Silence]

Sachez que votre mental détient en lui la capacité de sortir de l’emprisonnement du mental. C’est ce que nous avons appelé la réfutation.
Demandez à votre mental de vous prouver son intelligence, notamment en ne s’appuyant sur aucune croyance d’aucune sorte, et voyez ce qu’il va vous proposer. Ne lui laissez pas d’espace. Il doit vous rendre sa réponse.
La force et le courage que vous mettez à la recherche de la Vérité est votre sauf-conduit pour retourner en l’Absolu qui est Vérité.
Voilà les mots que je voulais partager avec vous aujourd’hui, mais je vous propose de continuer notre partage en l’Amour…

[Poursuite du partage en Silence]

Voilà ce qui vient parfaitement illustrer mes propos : le mental peut être excédé par ma manière de parler, de m’exprimer à vous, mais si vous mettez votre pouvoir ailleurs, alors il vous est possible de discerner autrement, de discerner avec le Cœur.
Je terminerai en vous disant que peu importe les bonnes manières, peu importe les conventions, seul l’Amour, la force et le courage peuvent vous rendre votre Liberté, en ne faisant aucune concession à la Vérité.
Je vous salue, et je vous dis sûrement à très bientôt.




Transmis par Air
http://www.envol-du-phenix.org